Article de presse Departement

 
C’est le club de Guebwiller qui a donné le coup d’envoi du début de saison des ensembles de gymnastique rythmique, hier à Buhl, à l’occasion du championnat départemental.

Ce sont plus de 40 équipes qui ont évolué tout au long de la journée dans les différentes catégories sur 3 niveaux des divisions Critérium aux divisions Fédérales en passant par les divisions nationales.

Cette compétition est plus une revue d’effectif puisque la plupart des compositions ne sont pas encore au point en ce début de saison. Mais cette première présentation permet de se rendre compte du potentiel de certains ensembles qui promettent de belles choses pour la suite de la saison. Et comme les ensembles du département ont l’habitude de truster des podiums en finale nationale, la barre a été placée très haute par les entraîneurs en particulier pour les meilleures catégories, lesDF1 et DN.

Dans les catégories de Division Critérium, on relèvera des prestations intéressantes et en très grande progression chez les DC2, avec des Pfastattoises en grande forme puisqu’elles ont décroché toutes les premières places.

La catégorie DC 3 toujours aussi originale dans la composition et la richesse de travail à tous les engins, a permis à Pfastatt (double médaillé en championnat de France) de présenter de belles compositions.

La catégorie DC1, qui représente le meilleur niveau des DC, a permis aux clubs de Pfastatt, Guebwiller et Fortschwihr de présenter un travail intéressant.

Avec le niveau DF1, c’est la technicité, les prises de risques et la virtuosité et l’émotion qui priment. Une fois de plus, des benjamines aux massues, en passant par les minimes aux ballons, les cadettes aux cerceaux – cordes, aux seniors aux rubans les Pfastattoise non seulement s’imposent, mais donnent le ton. Il faudra compter avec elles au plus haut niveau alors que, en junior, Fortschwihr signe aux ballons cerceaux une belle composition.

Enfin les trois équipes DN, les DN1 et 2 de Pfastatt et la DN2de Fortschwihr, ont su encore rehausser le niveau de la compétition avec un contenu très élevé, même si tout n’est pas encore maîtrisé.

Il reste un bon mois de travail pour toutes ces équipes jusqu’à la finale régionale du 20 mars à Sélestat où les petites erreurs du département ne seront plus permises pour s’imposer face aux Bas–Rhinoises et surtout monter leur vrai savoir faire.

 

L-ensemble-pfastattois-de-dn1-a-contribue-a-relever-le-niveau-du-championnat-departemental-hier-a

 

L’ensemble pfastattois de DN1 a contribué à relever le niveau du championnat départemental, hier, à Buhl.