CONCERT DU 13 MARS 2009

L’Ecole de Musique « ESPERANCE »  organise son concert annuel  en l’église St Maurice de Pfastatt le samedi 13 mars 2010 à 20 heures.

Dans le programme figurent trois ensembles d’accordéons : TANGUERO, ESCADEON et une jeune formation « CAMELEON ». La soirée musicale sera complétée par l’intervention de deux solistes.

Julia SINOIMERI présentera une partie de son programme qu’elle prépare pour le concours international  à Klingenthal en Allemagne en mai 2010.

Joanne BIALEK  relatera en musique une page d’histoire avec la pièce «Gulag » de Victor Vlasow.

L’Ensemble TANGUERO interprétera quelques tangos d’Astor Piazzolla et deux nouveaux morceaux dans un style moderne et très dynamique.

L’Ensemble ESCADEON présentera quelques extraits de son premier album  sorti en décembre dernier : pot-pourri des  chansons d’Edith Piaf, musique du film « Flashdance »…

  

ENSEMBLE   « TANGUERO »

                Créé en 1995, au sein de l’Ecole de Musique « Espérance «  de Pfastatt, la formation se fait d’abord connaître sous le nom de « l’ensemble Espérance ». Placé sous la responsabilité d’Andrzej RYTWINSKI, cet ensemble se transforme en 2001 en un groupe distinct nommé "Tanguero". Après avoir abordé différents styles de musique allant de la variété française à la musique russe, aux transcriptions baroques, l’ensemble se démarque par son attirance pour le compositeur Astor Piazzolla. L'ensemble « Tanguero » prend régulièrement part à la vie culturelle locale, mais également nationale et internationale. Ainsi, il s’est produit dans divers pays tels que la Pologne, la République Tchèque, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas… tantôt lors de festivals, de concerts ou de concours. Reflet de la diversité de son répertoire, l’ensemble « Tanguero » a enregistré deux C.D en 1999 et en 2004.

 TANGUERO

 

ENSEMBLE « ESCADEON »

 

 ESCADEON 1

 

Créé par Andrzej Rytwinski en 2005, l’ensemble « Escadéon » se compose d’élèves de l’Ecole de Musique Espérance de Pfastatt. D’abord formation complémentaire au cursus de l’école de musique, le groupe se démarque peu à peu par sa volonté au travail, sa spontanéité et son étroite complicité.

Initialement voué à l’animation locale, Escadéon se distingue rapidement par des projets de plus grandes envergures et participe notamment au festival « Het akkordeon »  aux Pays-Bas en 2006.

 

ESCADEON 2