Les alsaciennes bien placées

Ce week-end  les gymnastes alsaciennes de la Gymnastique Rythmique ont bien rempli leur contrat en réussissant leur rendez vous avec la GR de la zone Est à Belfort qualificative pour le championnat de France  de janvier. Elles ont prouvé une fois de plus en emportant une grande partie des podiums et des places qualificatives de manière très serrées dans certaines catégories face à des clubs comme Thionville ou Belfort  qui montent dans la hiérarchie.
Dans les catégories critérium  les alsaciennes ont frappé  fort en faisant le plein de places d’honneur grâce à des gymnastes techniciennes qui ont réussi des passages sans faute.
 Chez les minimes ce sont 3 gymnastes de Pfastatt qui tirent leur épingle du jeu et se qualifient brillamment en  finissent respectivement 2ème, 3ème et 4èmes sur 35 ; il s’agir de Siham Hebinger , Auriane Munck et Vanessa Bemmert qui ont fait la différence grâce à un travail très propre à la corde. En cadette criterium 4 alsaciennes ont su assurer leur programme et réussissent ainsi à arracher leur qualification face à 40 concurrentes ; Margaux Altenburger de Pfastatt qui finit 2ème, Inès Belaibout de Pfastatt 4ème, Fanny Boza 5ème et Cyrielle Chagnot de Fortschwihr. Chez les juniors Mégane Jenny Sauvebois de Fortschwihr gagne facilement la catégorie et ainsi son billet pour la finale avec Mathilde Appere de Strasbourg.  Chez les seniors critériums enfin, seules  2 alsaciennes réussissent également leur qualification, Iris Ancelin de Fortschwihr et Mélanie Herrmann de St Louis.  
 
Des fédérales et nationales B de toute beauté.
 
Chez les fédérales et nationales B de belles prestations pour les alsaciennes avec beaucoup d’espoir pour la finale.
La catégorie benjamine fédérale, bien menée par le club de Thionville permet tout de même à 3 alsaciennes de sortir du lot ; Seredkin Alla de Cronenbourg, Ginez  Annabelle de Fortschwihr et Sempey  Océane  de Strasbourg.
En minimes fédéral ce sont à nouveau 4 Pfastattoises qui représenteront l’Alsace en finale avec en tête Emma Schirmann qui a survolé la compétition ; accompagnée de ses camarades de club Zoé Liermann, Léa Grosse et Chloé Buob.
Chez les cadettes fédérales l’histoire se répète avec 4 alsaciennes qualifiées, 4 Pfastattoises, avec  Apolline teste qui finit 2ème et promet de belles choses en finale ; ses camarades Louisa Kintz , Salomé Breiss et Cloé Féger feront également partie du voyage pour la finale.  En junior fédéral une seule alsacienne parvient à décrocher une place pour la finale ; elle revient à Fanny Misslin de Pfastatt qui aura à cœur de reproduire sa belle performance de la zone.
Chez les fédérales seniors c’est un podium entièrement alsacien qui se détache avec Mélanie Gutknecht , resplendissante et qui a su faire preuve d’une belle maturité , ce qui lui permet de gagner avec près de 3 points d’avance sur Fanny Ginez de Fortschwihr et Seréna Miesch de Pfastatt.
 
Dans le plus haut niveau, les nationales B, de très belles prestation qui laissent présager le meilleur pour la finale . Les deux minimes de Pfastatt Laetitia Papirer et Amélia Munck se détache en tête grâce un travail corporel de très grande qualité  et gagnent ainsi facilement leur billet pour la finale. Chez les cadettes nationales B , la concurrence de Belfort et Thionville a été  très dure, seule Roxane Bertin de Pfastatt a su trouver sa place parmi ces belles gymnastes  et se qualifier . Chez les juniors Charline et Juliane  Singer de Pfastatt se sont bien battu face à leur concurrent de toujours de Besançon ; elles parviennent toutes les deux à se qualifier en 2ème et 3ème place en compagnie de Léna Guedra Strozik.  Pour finir la catégorie  nationale  B senior a été dominée par les alsaciennes avec Fanny Georges de Strasbourg en tête suivi de Morgane Ludwig de Fortschwihr et de sa sœur Noémie Georges ; elles ont ainsi remporté les 3 places pour la finale. .
Encore un petit mois de travail pour toutes ces gymnastes pour parfaire leur programme et porter haut les couleurs de l’Alsace lors du championnat de France à Villeneuve d’Ascq les 21 et 22 janvier prochains.
 
Agnès Lichtlé